Réduisons notre gaspillage alimentaire

Alimentation
2 personnes aiment
<< Retour à la liste

Selon l'étude présentée en novembre 2012 par le groupe de travail "prévention des déchets" du ministère de l'écologie et du développement durable, les déchets de l'hexagone en 2010 étaient estimés à 7,120 millions tonnes, se répartissant entre tous les acteurs de la chaîne alimentaire. Il a été estimé que 79 kg de déchets sont produits directement au foyer du consommateur, dont 20 kg seraient évitables, soit 1,200 millions de tonnes pour le pays.

Au delà des chiffres, il faut entrevoir dans ce constat l'impact écologique et économique si chaque consommateur arrivait à réduire de 50% son gaspillage alimentaire. A l'échelle d'un individu cela peut paraître peu mais ramené au niveau d'un pays l'enjeu devient primordial. Il faudrait rajouter à cela les déchets dans le cadre de la production agricole, voire même dans les jardins des particuliers.

Dans ce dossier nous aborderons plus particulièrement quelques bonnes pratiques à développer par les consommateurs.

 

Devenir acteur de sa consommation

La prise de conscience de notre gaspillage et de notre manière d'acheter pour consommer est un préalable à l'action. Nos axes de progression afin de consommer plus responsable sont nombreux. Cela passe par un changement de mentalité et notre capacité à désapprendre une forme d'addiction peu réfléchie à la consommation. Cette phase est la plus délicate car elle nous demande de changer et par conséquent de faire effort. L'intérêt pour le consommateur est multiple :

•             Il impactera positivement la lutte contre les déchets

•             Il pourra mieux se nourrir par une meilleur sélection de ses produits

•             Il pourra faire quelques économies en achetant mieux

•             Il pourra faire profiter des personnes démunies de ces actions

 

Prendre en compte les caractéristiques  de conservation des produits et leur date limite

Les dates "limites" indiquées sur les produits, sont à l’origine de plusieurs problèmes de confusion entre les DLC (date limite de consommation) et DLUO (date limite d'utilisation optimale) qui indique la limite à laquelle  vous pouvez consommer le produit une fois la date limite de consommation dépassée.

Le consommateur de plus en plus urbain a perdu en partie la connaissance des produits, notamment celle des produits frais qui sont les plus fragiles dans la chaîne de conservation. Cela démarre dans le choix du produit frais acheté et la manière de le conserver dans un frigo ou en dehors.

Pour éviter le gaspillage, il y a quelques règles simples mais pas toujours facile à suivre :

  • Acheter le jour même les aliments dont vous avez besoin pour préparer vos repas
  • Bien choisir ses produits frais. Généralement, les produits locaux ont une meilleure durée de vie que les produits importés.
  • Vérifier la température de votre frigo et ranger les produits en fonction des températures indiquées dans le tableau ci-dessous et des dates limites de consommation. Les produits à consommer en premier  doivent être devant.
  • Nettoyer régulièrement votre frigo
  • Ne pas trop remplir votre frigo.

 

 Ci-dessous quelques indications de températures de temps de conservation:

 

Types d'aliments

Température moyenne

Durée de conservation

Viande, volaille et poisson

Viande hachée

Viande crue

Viande cuite

Viande décongelée

Volaille

Charcuterie

Poisson cru, crustacés

Poisson cuit

Plats cuisinés

 

0 à 3° C

0 à 3° C

4 à 6° C

0 à 3° C

0 à 3° C

0 à 3° C

0 à 3° C

4 à 6 °C

0 à 3° C

 

1 jour

3 jours

2 jours

1 jour

2 jours

4 jours

2 jours

2 jours

2 jours

Laitages

Beurre

Yogourt

Crème fraiche entamée

Lait frais entamé

Fromage frais

Fromage dur

Fromage en cours d'affinage

 

6 à 8°C

4 à 6°C

0 à 3°C

6 à 8°C

0 à 3°C

4 à 6°C

8 à 10°C

 

3 semaines

10 jours

5 jours

2 jours

1 semaine

3 semaines

1 mois

Oeufs

Mayonnaise maison

Oeuf cuit

Oeuf cru

 

0 à 3° C

4 à 6 °C

6 à 10°C

 

1 jour

3 jours

20 jours

Légumes

Oignon entamé non haché

Asperge, épinard

Brocoli, haricot vert

Choux de bruxelles, chou fleur

Radis, navet, poivron, laitue

Carotte

 

8 à 10°C

8 à 10°C

8 à 10°C

8 à 10°C

8 à 10°C

8 à 10°C

 

2 jours

4 jours

5 jours

6 jours

1 semaine

3 mois

Pots et bocaux

Conserve entamée

Cornichons, confiture entamés

Moutarde

Mayonnaise

 

6 à 8°C

6 à 8°C

6 à 8°C

6 0 8°C

 

2 jours

Deux mois

8 mois

2 mois

 

 

Optimiser vos achats alimentaires €

Comme nous l'avons dit l'idéal est d'acheter ses produits au jour le jour, notamment pour les produits frais comme les légumes, les fruits, les viandes et poisson. Faut-il avoir près de chez soi de bons primeurs et magasins de proximité. Sinon achetez vos produits le week-end et congelez selon vos besoins.

Il est important de préparer votre liste de courses en avance en fonction des menus de la semaine. Cela vous évitera de sur-acheter. Vous pouvez utiliser les promos de la semaine pour composer vos repas et ainsi faire des économies.

Essayez d'acheter local afin de privilégier la qualité des produits, l'économie de proximité et l'écologie en réduisant le taux de CO2 de votre panier d'achat.

 Pensez à regarder l' annuaire des professionnels, les offres des producteurs locaux et les promotions de vos commerçants sur votre plateforme mon ECOCITY. Invitez-les à s'inscrire pour participer à ce développement de l'économie et de l'écologie locales.

 

Pour faire des économies, vous pouvez de plus en plus acheter certains produits en vrac. Vous économiserez ainsi les coûts de packaging et ferez un acte écologique.  Pour diminuer le gaspillage des produits invendus, les grandes et moyennes surfaces proposent des produits à prix discount dès que la date limite arrive à j-1. Vous pouvez économiser jusqu'à 50% du prix tout en consommant un produit de qualité le jour même.

 

Prendre le temps de cuisiner €

Pour certains cuisiner est un plaisir pour d'autres un calvaire. Pourtant c'est le meilleur moyen de manger sain en équilibrant mieux les repas et en diversifiant les menus. Pour cela chacun à sa technique. Les personnes restant au foyer homme ou femme prennent le temps de cuisiner pour tous et font  des courses en fonction de leurs menus et du contenu de leur porte monnaie.

D'autres cuisinent le week-end en préparant les repas de la semaine qu'ils mettront au congélateur pour les décongeler au fur et à mesure de leur besoin.

Si vous cuisiner de trop,  vous avez la possibilité de congeler votre restant de repas pour une autre fois ou de le partager avec votre voisin qui sera heureux de votre proposition. Il y a souvent autour de nous des personnes qui mangent pas à leur faim et qui se régaleraient d'un bon repas fait maison.

L'art de cuisiner les restes permet également de réduire le gaspillage. Faire du pain perdu avec le pain rassis fera le bonheur de vos enfants.

 

Pratiquer le compostage

Rien ne se perd. Si vous avez un jardin, des poules, voir des pots de fleurs sur votre balcon, n'hésitez pas à composter vos résidus. les poules adorent les pelures. Il n'y a pas de mal à leur faire plaisir.

Pour ceux qui vivent en appartement, il y a des municipalités qui ont mis des composteurs collectifs permettant ainsi de produire gratuitement le compostage des jardins municipaux.

 

Pour plus d'infos : www.reduisonsnosdechets.fr

Pensez à lire la fiche 1 du guide concernant le gaspillage alimentaire.