Manger sain sans se ruiner

Alimentation
2 personnes aiment
<< Retour à la liste
Manger sain sans se ruiner

Manger des produits BIO ou issus de l’agriculture raisonnée, cueillir ses propres fruits et légumes ou les cultiver soi-même permet d’accéder à des produits plus sains et plus frais, souvent de meilleure qualité et moins chers que ceux qui font des centaines, voire des milliers de kilomètres pour terminer dans votre assiette. En réalité, nous cherchons tous à nous nourrir sans trop nous empoisonner avec les pesticides, fongicides et autres produits chimiques que les producteurs répandent sur leurs plantations pour offrir au plus grand nombre de quoi s’alimenter tout en rentabilisant leur production à l’hectare pour rembourser leurs emprunts. Cette manière de produire devient de moins en moins écologique, détruisant les ressources de la terre en prenant le risque, à terme, de répandre l’infertilité dans les récoltes.

 

De toute manière, quand le ventre est vide, nous cherchons plutôt à le remplir qu’à philosopher sur les différentes formes d’agriculture !

 

Néanmoins, il reste possible de manger plus sainement en faisant le tri dans les offres des réseaux de distribution et notamment en choisissant des produits bio, des produits des filières courtes et de nos petits producteurs locaux.

 

Acheter bio ou pas

 

Acheter bio, c’est acheter un label avec un logo AB (agriculture biologique) pour la France, qui garantit une agriculture respectueuse de l’environnement et, en particulier, des sols, uniquement nourris avec des engrais naturels.

 

L’une des caractéristiques principales du bio, c’est d’interdire l’utilisation des produits chimiques de synthèse comme les pesticides, fongicides et surtout les OGM (organismes génétiquement modifiés) au sein des cultures.

 

Les produits bio font désormais partie des rayons de toutes les enseignes de distribution, que ce soit dans les grandes et moyennes surfaces, dans les harddiscounts ou bien même sur internet.

 

Malgré les efforts de prix, le bio reste abordable, mais un peu plus onéreux que les produits comparables. En réalité, si vous regardez les avantages du bio : meilleur goût, meilleur pour la santé, moins de gaspillage, respect de l’environnement et si vous diminuez vos achats en quantité de 10 %, le prix moyen de vos dépenses n’augmentera pas.

 

Manger sain en dépensant moins

 

Acheter ses produits en vrac

 

En pratiquant la cueillette, en vous approvisionnant directement chez le producteur, ou en achetant les paniers préparés par l’AMAP et tous les autres producteurs qui vous proposent leurs produits via internet, vous privilégiez l’achat en vrac et faites l’économie des emballages pouvant représenter entre 30 et 40 % de votre prix d’achat.

 

Consommer local et de saison

 

Qu’il s’agisse de produits AB ou issus de l’agriculture traditionnelle, la règle est la même. Les coûts engendrés par le transport et les intermédiaires se répercutent sur le prix des aliments. Pour limiter les frais, la consommation locale et de saison est la plus profitable pour réduire votre budget alimentaire. Les réseaux comme La Ruche qui dit Oui ! ou les AMAP vont dans ce sens. Le potager reste encore la meilleure solution.

 

Profiter des produits distributeurs bio

 

La gamme du bio se développe de plus en plus, tout comme sa clientèle. Aujourd’hui, il est possible de trouver des marques distributeurs qui se sont lancées dans les aliments biologiques en moyenne 20 % moins chers que leurs homologues des grands groupes alimentaires. Les discounters proposent également des produits bio à prix cassés dans les grandes marques.

 

Pour plus d'informations, consultez le site :  http://annuaire.agencebio.org