Trouver un revenu de dépannage (1ère partie)

Emploi
1 personne aime
<< Retour à la liste
Trouver un revenu de dépannage (1ère partie)

 

Avec plus de 5 millions d'inscrits à Pole Emploi dont 3,2 millions de chômeurs et de nombreux emplois à temps partiel et des retraités pauvres, nombreux sont ceux qui cherchent un revenu complémentaire pour finir le mois. Pour cela, il faut la rencontre d’une opportunité avec le courage de la saisir.

 

Dans ce premier dossier nous présentons " la vente à domicile" qui nous vient des Etats Unis avec Tupperware leader incontesté depuis plus de 50 ans sur ce marché.

 

Effectuer de la vente à domicile

 

Le principe est de faire découvrir des produits à vos amis, vos voisins, au grand public et de les vendre lors d’une réunion ou d’un atelier-découverte. Pendant longtemps ce type d'activité était occupé par des femmes au foyer qui profitaient de quelques heures de disponibilités et de leur réseau de connaissances pour gagner un revenu d'appoint.

 

Plus vous invitez de personnes, plus vous ferez de ventes. Ce genre d’activité présente l’avantage d’avoir des horaires souples, la liberté d’organisation et d’autonomie. Plus vous avez de personnes dans votre carnet d’adresses, plus vous pourrez drainer de monde. Autrement, il reste l’affiche et les petites annonces pour faire connaitre vos réunions. Avec plus de 300 000 vendeurs référencés pour un chiffre d’affaires de 1 810 millions d’euros en 2010 (source FVD), ce secteur est en pleine expansion. Les produits de la vente à domicile sont très variés et touchent les bijoux, les produits de beauté, les cosmétiques, les vêtements d’enfants, la lingerie, les parfums, les produits naturels, les ustensiles de cuisson, les sextoys… Ce sont majoritairement des femmes qui participent à ce type de réunion.

 

Statut et rémunération

 

La rémunération varie en fonction d’une commission sur les produits vendus, de 20 à 35 % selon les entreprises et le secteur d’activité. En animant une réunion par semaine, vous pouvez gagner entre 300 et 500 euros, voire plus en fonction du nombre de participants et de l’intérêt du produit.

 

Le vendeur à domicile doit se déclarer sous un statut de vendeur à domicile indépendant ou d’agent commercial ou comme commerçant. Il doit posséder une immatriculation auprès de la sécurité sociale et effectuer une déclaration d’existence au centre des impôts dans les quinze jours suivant le début de l’activité. Avec un statut de vendeur à domicile indépendant, vous pouvez travailler dans plusieurs entreprises non concurrentes. Ce statut permet aux demandeurs d’emploi de continuer à percevoir leurs allocations de chômage.

 

Pour se lancer et réussir dans cette activité, il faut choisir avec attention la gamme de produits à vendre ainsi que la fiabilité de l’entreprise et le soutien qu’elle apporte. Voilà quelques éléments à prendre en compte :

 

- La réputation de l'entreprise et sa notoriété

- La qualité du produit et de son conditionnement

- La garantie de la reprise des stocks d'invendus

- La formation et l'accompagnement proposés

- Les conditions de rémunération

- Le stock minimum mis à disposition

- La possibilité de constituer votre équipe

 

Sur ce dernier point, il existe des réseaux dans lesquels vous pouvez recruter d’autres vendeurs qui formeront votre équipe et sur lesquels vous percevez un pourcentage sur les ventes mensuelles. Votre rôle consistera à les former, les accompagner et les rendre performants. Pour réussir comme VDI, il faut avoir un sens relationnel et commercial développé et être persévérant.

 

Site utile : http://www.fvd.fr