Trouver un revenu de dépannage (2ème partie)

Emploi
1 personne aime
<< Retour à la liste

 

Chômeurs, Etudiants, personnes précarisées, nombreux sont ceux qui sont à la recherche d'un revenu même de dépannage. Dans ce deuxième dossier nous présentons des secteurs qui proposent des activités rémunérées d'appoint.

 

Devenir testeur de produits médicaux

 

Entre la préparation, la découverte d’un traitement et la mise sur le marché, il peut s’écouler 10 ans. Après les expérimentations animales, les laboratoires pharmaceutiques et les cliniques font appel à des personnes pour pratiquer des essais cliniques. Ils visent à finaliser si nécessaire le protocole des traitements ainsi que leur composition avant validation par les autorités compétentes pour la mise sur le marché.

 

Tous les centres de recherche et cliniques de France proposent des essais cliniques, des tests de produits cosmétiques et alimentaires rémunérés. Les essais cliniques sur des traitements pharmaceutiques sont plus rémunérateurs que les tests alimentaires ou les produits cosmétiques, mais peuvent entrainer des effets secondaires plus importants.

 

En fonction de la durée du test et du type de produits testé, la rémunération peut varier de quelques centaines d’euros à des milliers d’euros. La somme totale est limitée à 4 500 euros par an, non imposables. Il est possible de participer à trois études maximum par an. Toutes les personnes ne peuvent pas tester. La sélection est rigoureuse et les critères dépendent des expérimentations menées. Généralement, les fumeurs, ceux qui ont eu des antécédents médicaux, des allergies, etc. sont exclus de ce type de programme.

 

Liens utiles

 

http://www.test-remunere.com

 

http://www.test-clinique.fr

 

  

Se recycler en nounou pour toutou

 

De nombreuses personnes possèdent des animaux, notamment des chiens en appartement, sans avoir le temps de s’en occuper toute la journée. Une jambe cassée et vous voilà coincé pour vous occuper de votre chien. Des vacances sans pouvoir emmener votre animal vous obligent à trouver une solution. Voilà différentes situations qui amènent des maîtres à rechercher une dog-sitter pour assurer les soins, la promenade ou encore les câlins en leur absence.

 

Importé des États-Unis, le concept de dog-sitting se démocratise doucement dans notre pays. Les services d’un dog-sitter sont nombreux comme nourrir votre animal, mais aussi le brosser, assurer la promenade, jouer avec l’animal et l’accompagner chez le toiletteur, etc.

 

Le dog-sitter doit se substituer au propriétaire dans toutes les tâches quotidiennes liées à son animal.

Il existe plusieurs manières d’exercer cette activité :

 

- Aller chercher l'animal chez son maître et le ramener une fois le travail effectué

- Accueillir l'animal à son domicile pour des durées plus longues

- Garder l'animal au domicile de son propriétaire

 

Comment devenir dog-sitter?

 

Pour devenir dog-sitter, il faut aimer les animaux, détenir si possible un certificat de capacité animalier délivré par la Direction des services vétérinaires de votre département, sans oublier de souscrire à une responsabilité civile du fait des animaux pour se prémunir contre tout problème pouvant subvenir.

 

En fonction du contrat passé avec le propriétaire, votre coût d'intervention peut varier de 15 euros la promenade d’une demi-heure à plusieurs centaines d’euros pour une garde durant les vacances.

Il est possible de faire payer les propriétaires en chèques emploi service.

 

En dehors des chiens, d’autres animaux peuvent être concernés et nécessiter vos bons soins.

 

Liens utiles

 

http://dogsitting.fr

http://www.animaux-service.com

http://www.anihomesitting.fr/

 

 

Devenir mamie au pair

 

Faire des petits boulots pour arrondir leur fin de mois et parfois rompre avec la solitude, les séniors sont à la recherche de petits travaux ou services. Les mamies sont de plus en plus sollicitées par les parents pour la garde d’enfants.

 

Il existe plusieurs formules, de la plus simple à la plus complète. Certains parents ont besoin d’une personne pour aller chercher leurs enfants à l’école et les garder jusqu’à l’arrivée des parents. D’autres préfèrent leur proposer

une place de mamie au pair, logée, nourrie et indemnisée en échange de 25 heures de baby-sitting. Certaines accompagnent des parents à l’étranger, soit en vacances, soit en longue mission professionnelle. Ce concept intergénérationnel né en Allemagne fait de plus en plus d’émules en France.

 

 Liens utiles

 

http://www.mamieadom.com

 

http://www.supairmamie.com/